Anrison Vestine à la tête d’Isanganiro Award, 6ème édition.

0
Awesome
  • User Ratings (3 Votes) 8.7

Anrison Vestine/Photo Facebook

Les artistes qui gagnent dans les compétitions ont 3 choses en commun : la détermination, la maîtrise de l’art et le talent. Leur performance artistique demeure toujours robuste.  Et Anrison Vestine n’est pas loin d’être une d’entre eux. Depuis  que la radio Isanganiro a lancé la grande compétition de la chanson burundaise « Isanganiro Award », des artistes comme Rally Joe avec la chanson « Reka ntahe »,  Yoya avec la chanson «  Wiyumva gute », Mukombozi  avec la chanson « Urudubi », John avec la chanson «  Ndasavye Ijambo » et Spoke Man avec la chanson «  Burundi » se sont succédé à la première place. Cette fois-ci, c’est le tour de la 6ème édition d’Isanganiro AWARD.  Eunice Khélia Mugisha nous présente le parcours étonnant de celle qui vient de remporter le grand prix de la 6ème édition.

Depuis le 11 novembre 2017, tout le monde connait celle qui est désormais la reine de la grande compétition « Isanganiro Award ». Le  nom d’Anrison Vestine n’est plus  un secret. Née le 8 Juillet 1994 à  Rohero dans la province de Bujumbura, Anrison Vestine NDENZAKO alias « AV » est une chanteuse Burundaise.  Installée en Chine depuis septembre 2017,  son talent continue à faire parler d’elle. Bien qu’elle  ait perdu sa mère à l’âge de 4 ans et son père à l’âge de 18 ans, elle n’a pas croisé les bras. C’est en 2013 qu’elle termine ses études secondaires au Lycée du Saint Esprit après sa scolarité à l’école primaire de Gikungu.  Sa grande oreille musicale et surtout sa sensibilité à toute sorte de mélodies, elle les doit à son éducation en famille. L’amour de l’art et la musique Gospel lui ont été inculqués depuis son jeune âge.  A l’âge de 16 ans, elle retravaille  sa voix avec courage et passion dans  les chœurs de différentes églises. En s’entourant de bons musiciens et chanteurs comme Dudu T. NIYUKURI, rien ne pouvait bloquer son  ascension. Elle fait ses premières apparitions sur de petites scènes dans certains coins, et surtout sur la scène de  son église locale Bon Berger.

Des chansons d’une qualité supérieure

Notre artiste Anrison Vestine n’a jamais cessé de prouver qu’elle possède des talents qui méritent d’être reconnus.  Elle a déjà  fait enregistrer des chansons impeccables. Sa discographie compte 15 titres. Les mélomanes Burundais ont fini par tomber amoureux  de ses  trois chansons « fétiches » : Vuga, Kora, Freedom ». Sa chaîne You Tube « Anrison Vestine » a déjà dépassé  20 milles vues. Des «  followers » émerveillés par sa sublime voix  sur facebook  et  twitter ne cessent d’augmenter. En toute humilité, elle ne cache pas les sources de son inspiration. Elle  traverse le Reggae, le dancehall pour atterrir dans  les styles « adoration ».

C’est en  2014 que sa première chanson «Hallelujah»  voit le jour. En 2015, elle  refait surface  avec un nouveau titre  «Hatuna Haya», une chanson qui a été beaucoup aimée. En 2016, des titres comme «Nizacu Ntimba, Ndakubohora,..» ont fait l’actualité de la musique gospel. Par après, avec  la collaboration d’autres artistes comme Mshindi Prince et Big Zoe, elle enregistre la chanson « Simbona » qui a cartonné parmi les jeunes.  Le 16 Juillet 2017, elle passe aux choses beaucoup plus sérieuses. Elle lance son premier album intitulé « Freedom ».  C’est à cette occasion qu’elle décide d’offrir à tous ses fans son premier concert dans la salle de l’église New Beginings Church. Le  11 novembre 2017, elle remporte « Isanganiro Award », la 6ème édition avec sa chanson « Vuga ». Devant elle, le chemin est tout tracé. Toute l’équipe de « JeuneTalent » lui souhaite bonne route.

Par Eunice Khélia Mugisha

Share.

Leave A Reply