Championnat Burundais de Slam: Quel (le) jeune Burundais(e) représentera le Burundi au Tchad ?

0

Ils sont déjà au nombre de 7. Et  parmi ces 7, on cherche un ou une candidat(e) pour porter les couleurs nationales lors de la coupe d’Afrique de slam-poésie qui se déroulera au Tchad. En date du 7 avril 2018 au centre jeune Kamenge, le collectif « JEWE SLAM » en partenariat avec Miss Burundi 2017 a organisé la demi-finale du championnat national qui  a abouti à la sélection de 7 slameurs parmi lesquels l’unique ambassadeur (e) sera choisi(e) dans la grande finale.

VIDEO DE LA DEMI-FINALE

A cette date, Il était question de révéler les finalistes qui entreront dans la grande finale de ce championnat qui aura lieu le 20 avril 2018. Voici les 7 finalistes :

Kerry Gladys

Alain Kay BUTOYI

Huguette IZOBIMPA

Eunice Khélia MUGISHA

Brillant Stéphane

Alain Tanguy

Laly Benita

Un aperçu sur le déroulement de la demi-finale

 A mon arrivée,  j’ai été d’abord surpris par le grand nombre de spectateurs présents.  Une des choses auxquelles  je ne m’entendais pas. La salle était peuplée de visages  joyeux, de sourires éclatants, d’émotions immenses etc… Que dire  en face d’une telle exaltation ? Des talents incontestables, une jeunesse éveillée… Comme si cela avait tardé à voir le jour dans ce petit pays au cœur de l’Afrique! On n’arrêtera jamais de constater que le Burundi regorge de talents inouïs. Cette demi-finale en a été encore une fois la preuve vivante. Les applaudissements à la fin de chaque performance prouvaient bel et bien  que le slam burundais a tout ce qu’il faut pour charmer l’auditoire. L’entrée était gratuite, c’est d’ailleurs ce qui aurait beaucoup favorisé l’accès à cet événement unique. La salle   était pleinement remplie .

Les candidats étaient répartis en six groupes (A, B, C, D, E, F) et le jury devait choisir le premier dans chaque groupe. Faire le choix d’un candidat, c’était un casse-tête pour le jury car les candidats « déterminés » se débrouillaient tous bien. La seule chose que l’on pouvait constaté, c’était une petite différence entre les points.

Ce championnat a été aussi marqué par la participation des candidats de l’intérieur du pays, notamment de la ville de Gitega à savoir Christophe et Chelsea Laurie qui ont tout fait pour participer. C’est ce qui est une chose  surprenante car, sur les scènes ou compétitions de slam-poésie, on était  habitué de voir seulement les jeunes de la capitale Bujumbura. Comme indiqué la haut, les cinq membres du jury ont finalement trouvé les 6 finalistes suivant les points obtenus. Mais  parce que deux candidats ont eu les mêmes points, le jury a décidé de garder 7 pour la grande finale.

Miss Burundi 2017, Annie Bernice Nikuze (qui a beaucoup contribué pour la réussite de cette compétition  a félicité les finalistes et a encouragé tous les participants. Elle les a aussi incités à travailler et à ne pas se laisser décourager. L’évènement était riche et intéressant. L’ambassadeur de la Belgique et les responsables de l’IFB (Institut Français de Burundi) étaient comptés parmi le public.

L’équipe Jeune Talent présente ses sincères félicitations aux finalistes et encourage le collectif Jewe Slam pour cette louable initiative bien réussie. Rendez-vous le 20  avril 2018 à l’IFB pour la grande finale. Qui représentera, enfin, le Burundi? A découvrir…

Divin Dushime
Share.

Leave A Reply