ISANGANIRO AWARDS, le révélateur des talents

0

Photo ISANGANIRO

Propulser l’artiste vers le sommet dans sa carrière musicale , garantir sa notoriété sur tout le territoire national pendant toute une année, etc. voilà en quoi rime la grande compétition musicale qui a déjà conquis le cœur d’un bon nombre de mélomanes et artistes Burundais. La musique burundaise, c’est le mot d’ordre. Lancé il y a quelques années seulement, certains artistes n’y voient qu’un véritable tremplin pour leur succès artistique. Fleurette HABONIMANA, une des membres de l’équipe « JeuneTalent » nous donne les détails sur cette compétition.

 

Reconnue comme étant l’une des compétitions les plus marquantes du Burundi, ISANGANIRO AWARDS ne cesse d’envoûter les cœurs des jeunes artistes Burundais. Toute chanson qui cartonne au sein des différents médias devient une cible. Elle finit  tôt ou tard par être l’objet d’une sélection pour entrer dans la grande compétition. Cela étant, pour arriver à obtenir une liste finale des chansons à faire entrer dans la course vers le trophée, le jury travaille avec des critères de sélection très rigoureux. C’est notamment la qualité de la production, la qualité vocale, le message et l’originalité de la chanson. Selon les propos de Madame Emelyne NIBOGORA qui est à la tête de la commission d’organisation de ce concours,  pour arriver à la grande finale, on passe par quatre importantes étapes : la première étape consiste à collecter les meilleures chansons dans les studios de production, les médias, les boîtes de nuit, etc. Et cela grâce à la grande collaboration des  producteurs, journalistes et DJs. Avec la deuxième étape, une commission de sélection est mise sur pied. Elle a la mission de choisir 20 meilleures chansons. C’est à la troisième étape qu’un jury composé de professionnels dans le domaine musical intervient pour nommer 10 meilleures chansons parmi les 20. Enfin viendra la dernière étape  consacrée à la cotation du Jury sur 60%. Pour les  40% qui restent, ce sont les votes du public qui tranchent. Pour la sixième édition,  il avait été demandé aux producteurs et journalistes culturels de proposer 5 chansons qu’ils jugeraient meilleures ou qui auraient cartonné à travers les radios. Au total, 100 chansons ont pu être collectées.

Nous vous rappelons qu’ « Isanganiro Awards » est déjà entré dans sa 6ème Edition qui a été remportée par la chanson « Vuga » de la jeune artiste Burundaise Anrison Vestine. Derrière elle, on n’oublira jamais les noms des artistes comme Rally Joe avec la chanson « Reka ntahe »,  Yoya avec la chanson «  Wiyumva gute », Mukombozi  avec la chanson « Urudubi », John avec la chanson «  Ndasavye Ijambo » et Spoke’s Man avec la chanson «  Burundi » qui ont déjà eu la chance d’occuper la première place tant convoitée. Selon leurs témoignages, c’est grâce à « Isanganiro Awards » qu’ils ont atteint une notoriété nationale. Leurs chansons ont fait incontestablement danser plus d’un.

N’est-ce pas une opportunité en or ?

 Certainement ! Pourtant, certains artistes n’y pensent même pas. Chaque année, la radio Isanganiro en collaboration avec d’autres maisons de production musicale offre aux artistes Burundais une occasion de se faire connaître. Les artistes quel que soit leur niveau sont invités à participer. Et à considérer les règles du jeu, on découvre que c’est une autre façon de préparer les artistes de chez nous à miser sur la qualité et le professionnalisme. Surtout la qualité et toujours la qualité ! Pour complémenter cette grande mission, Miss Burundi 2017 n’a pas manqué à démontrer son amour envers l’art et la culture. Le site www.jeunetalent.bi (projet Miss Burundi 2017) ne ménagera aucun effort pour appuyer et participer pleinement à la promotion de la musique burundaise. Espérant une grande participation des artistes en 2018, l’équipe Jeune Talent lance un appel vibrant à tous les artistes afin qu’ils commencent déjà à se préparer. Une victoire à la Pyrrhus, voilà ce qui les attend.

Par Fleurette HABONIMANA

Share.

Leave A Reply