Leitmotiv Miss Burundi 2017 : « promotion Jeunes Talents ! »

0

Une Miss qui est élue, c’est tout un projet en marche. L’Organisation du grand concours de beauté et d’intelligence au Burundi « Miss Burundi » a fait un choix raisonnable et digne de respect. A l’heure où nous sommes, rien ne peut empêcher d’affirmer qu’élire Miss Annie Bernice NIKUZE n’était pas le choix du hasard. Ça a été plutôt une décision digne d’acclamation, et surtout un espoir fort pour l’art et la culture burundaise. La jeune fille, grâce à son courage et sa détermination prépare déjà l’entrée triomphale du génie artistique burundais dans le concert des nations. Puisqu’il y a un temps pour tout,  Pacifique Bukuru nous invite à découvrir l’autre face de celle qui a été désignée pour porter la couronne. Au delà de sa beauté et son intelligence unique, on découvre une grande visionnaire.

Pour Annie Bernice Nikuze, Miss Burundi 2017, les choses sont claires. Il faut tout faire pour promouvoir la création artistique de tous ces jeunes talents que regorge notre beau pays. Celle qui incarne déjà la beauté, la force et l’intelligence de la femme Burundaise ne rêve jamais de rester  les bras croisés face à une telle réalité. Après seulement trois mois de son élection, elle présente un bilan très prometteur. Tenez ! Son courage et sa détermination lui ont déjà permis d’entrer en contact avec les jeunes manifestant des talents dans certains domaines. Les centres culturels ou institutions ayant en charge la promotion artistique et culturelle  sont dans le viseur de sa grande mission. A titre d’exemple, on citerait l’Institut Français du Burundi (IFB) et le centre Burundais pour la lecture et l’animation culturelle (CEBULAC).

A part qu’elle est ambassadrice de la société de téléphonie mobile « SMART », Annie Bernice a signé un accord de partenariat avec le Label de musique « Ikoh Entertainment » qui possède une plateforme de promotion des jeunes artistes musiciens. En date du 3 novembre 2017, en collaboration avec son staff, elle a procédé au lancement officiel de son projet proprement dit. Les médias et le public avisé n’ont pas manqué au rendez-vous. L’objectif global du projet n’est plus à cacher : «La promotion des jeunes talents au Burundi». Au tour de ce projet gravitent des objectifs spécifiques  beaucoup plus bénéfiques pour les jeunes artistes de chez nous. C’est notamment la création des cadres de rencontre en faveur des jeunes ayant des talents confirmés ou à découvrir, le renforcement  des capacités des jeunes talentueux afin de les aider à embrasser la carrière professionnelle dans leurs créations.  Initier des activités génératrices de fonds pour la promotion des jeunes talents au Burundi  fait aussi partie de ces grands objectifs.

Un site web pour la promotion des jeunes talents.

 Dans sa grande vision, Miss Burundi 2017 a toujours voulu que les jeunes disposent d’un cadre virtuel professionnel pour leur visibilité et la promotion de leurs talents. Le site web culturel www.Jeunetalent.bi qu’elle a mis en place est la preuve de sa volonté de valoriser l’art et la culture du pays. Ce site est incontestablement une grande bonne nouvelle à tous ces artistes qui ont toujours peiné pour se faire connaître. En plus, elle envisage d’organiser plusieurs activités culturelles et des ateliers de formation. Dans la même optique, un grand concert de danses et rites traditionnelles, l’exposition des œuvres d’art, etc. sont au programme. Nul n’ignore qu’un  nombre très significatif d’artistes Burundais souffrent du manque d’encadrement professionnel et des lieux d’apprentissage sans oublier la carence des salles ou places  d’exposition et de rencontre d’échange. C’est pour cette noble raison qu’elle compte mettre en place  une Académie d’art (Ecole d’art au Burundi) et d’implanter un musée d’œuvres d’art et une boutique pour la vente des produits artistiques. Son unique souhait, c’est de voir les jeunes artistes Burundais  recevoir la place qu’ils méritent dans la société, et surtout savourer le fruit de leur labeur. Miss Burundi 2017 reste optimiste et croit qu’il est temps de donner de la valeur aux œuvres de  ceux qui, grâce à leurs talents, honorent le pays.

Par Pacifique Bukuru

Share.

Leave A Reply